Le plan de sauvetage de la Grèce de l’UE était-il ILLEGAL ? Découvrez les secrets qui pourraient faire voler la zone euro en éclats

DiEM25 Team
mercredi, mars 15, 2017, Articles FR
Promouvoir

Voici un article qui résume de manière correcte et promeut notre campagne #TheGreekFiles – bien qu’il le fasse pour les mauvaises raisons. Il a été publié dans un journal nationaliste et eurosceptique, qui voit les choses de manière très différente de nous, au sein de DiEM25, et c’est un euphémisme.

(Il est clair que les échecs des institutions de l’UE sont si dommageables que même ceux qui veulent la détruire comprennent les arguments de ceux d’entre nous qui veulent la sauver!)

 

Des figures européennes de PREMIER PLAN ont lancé aujourd’hui une campagne emblématique pour révéler les manœuvres troubles et secrètes à l’origine du plan de sauvetage controversé de la Grèce de l’UE, une action qui pourrait donner un coût de grâce de plus à un euro en difficulté.

Par Nick Gutteridge, Correspondant à Bruxelles (The Express)

 

Emmenés par Yanis Varoufakis, ex ministre des finances de la Grèce, des politiciens de Bruxelles ont ordonné aux eurocrates de révéler un dossier secret explosif, qui démontre si oui ou non leur manière de traiter Athènes était légal.

La Banque Centrale Européenne (BCE) a ordonné la fermeture des banques grecques au plus fort de la crise de la zone euro en 2015, et n’a permis leur réouverture qu’une fois que le premier ministre, Alexis Tsipras, a accepté un régime d’austérité écrasant.

Mais le président de la banque, Mario Draghi, a tout de suite eu des inquiétudes à propos de la légalité de telles tactiques d’intimidation, et a commandé un audit à un avocat de renom, afin qu’il produise un rapport explosif qui décrive les règles.

Depuis lors, ce dossier a été conservé sous clé, au plus profond du coffre-fort le plus secret de la BCE. Les eurocrates ont refusé de le rendre public, malgré le fait qu’il ait été payé par l’argent des impôts des contribuables.

Si cet audit a effectivement conclu à l’illégalité du sauvetage de la Grèce, et que cette information devait être rendue publique, elle causerait des dommages importantes à une UE dont la réputation est déjà en berne, et cela déclencherait une crise de gouvernance à travers toute la zone euro.

Lisez l’article complet ici.

 

Voulez-vous être informé des actions de DiEM25 ? Inscrivez-vous ici.

Voulez-vous être informés des actions de DiEM25 ? Enregistrez-vous ici!