C'est officiel : DiEM25 a une aile électorale en Allemagne

Le samedi 2 juin, 70 membres de toute l’Allemagne se sont réunis à Francfort pour fonder l’aile électorale “Demokratie in Europa DiEM25” et mener notre combat dans les urnes allemandes.

Les procédures de la réunion étaient les suivantes :
Après avoir présenté le président et les greffiers, le premier point a été la discussion sur le nom. Lors d’un vote à l’échelle européenne, nos membres ont choisi le nom “Democracy in Europe DiEM25”, avec 56,73% des voix.
Le deuxième point à l’ordre du jour était les statuts. En plus d’une adaptation du préambule, les participants ont discuté du quota de membres du collectif national au sein du comité exécutif. Le quota vise à assurer une influence du mouvement sur l’aile électorale. Les membres du collectif national sont élus directement par tous les membres de DiEM25, tandis que le conseil d’administration ne peut être élu que par les membres de l’aile électorale allemande.

Suite à une proposition de compromis, la majorité des personnes présentes ont opté pour un quota indirect. Cette mesure visait à promouvoir la participation du collectif national au sein du nouveau conseil, mais le contingent ne devrait pas être un devoir. Après une courte pause, une large majorité a accepté les statuts.
Ainsi, les premiers obstacles à la mise en œuvre de la réunion de fondation ont été franchis. L’accréditation des membres fondateurs pouvait maintenant commencer.
Dans le cadre de l’accréditation, toutes les personnes qui voulaient adhérer à l'”autre association politique” devaient accomplir certaines formalités.
Entre autres choses, le protocole fondateur a été signé. Après la réunion, ces documents devaient être soumis au fonctionnaire électoral fédéral allemand afin d’enregistrer l'”autre association politique”.

Après les formalités, les membres fondateurs ont reçu leur carte de vote. Ils sont ainsi membres de l’aile électorale allemande, qui peut se présenter aux élections du Parlement européen en 2019.
Une fois que tous les membres ont été accrédités et que les assistants électoraux ont été nommés, la réunion s’est poursuivie avec l’élection du conseil d’administration, du trésorier et des assesseurs du conseil.
Tout d’abord, le président a été élu. Il y avait cinq candidats (une femme et quatre hommes). Chacun a eu trois minutes pour se présenter.

Stefan Vardopoulos, qui est également membre du collectif national, a commencé. Stefan s’est présenté comme le fils d’une mère allemande et d’un père grec, qui s’est toujours senti européen ;

le second était Michael Fromm, qui est également membre du collectif national allemand. Michael est un ancien syndicaliste et ancien membre du SPD, avant de quitter le parti en 1990.

Le candidat suivant était F. Woodie Reche, qui est un nouveau venu sur la scène politique et qui a toujours eu l’impression de faire partie d’une opposition parlementaire supplémentaire.

Le quatrième candidat était Jasper Finkeldey. Il est membre du collectif spontané de DiEM25 (DSC) à Berlin. En outre, il est impliqué dans la coopération européenne du New Deal et l’organisation de la Marche pour l’Europe à Berlin.

La seule femme qui se présentait à la présidence du conseil d’administration était Anja Kühnel. Anja vient du DSC Munich et souligne combien il est important que les non-universitaires soient également représentés dans DiEM25.
Au total, 57 voix ont été exprimées : 28 votes pour Stefan Vardopuolus, 18 votes pour Michael Fromm, 8 votes pour F. Woodie Reche, 29 votes pour Jasper Finkeldey et 25 votes pour Anja Kühnel. Jasper Finkeldey a ainsi remporté l’élection du conseil d’administration par une voix.
Il commente l’assemblée de fondation comme suit :
“Nous nous sommes fixé la tâche de forger une alliance pour donner à l’Europe un visage progressiste et la sauver de la désintégration. Pendant trop longtemps, l’UE a été paralysée par l’oligarchie et la bureaucratie. Demokratie in Europa fait campagne pour un nouveau pacte pour l’Europe et une nouvelle constitution. La politique allemande en particulier a trahi l’idée que l’Europe est une communauté de solidarité. En tant qu’aile électorale, nous explorons maintenant les possibilités d’une large alliance progressiste en Allemagne et avec nos partenaires européens”.
Puis ont suivis les élections pour le vice-président et le bureau du trésorier. Stefan Vardopoulos a été élu à la vice-présidence avec 31 voix, et Carmen Goeddaeus a été élue trésorière avec 34 voix.

Au total, 18 personnes se sont présentées pour le poste d’évaluateur du conseil. Michael Fromm, Robin Scheben, Knut Bänsch, Evelyn Löwenstein, Julijana Zita, Luisa Barbas, Lorin Brenig, Carmen Goeddddaeus, Jasper Finkeldey, Susanne Helfrich-Vardopoulos, Anja Kühnel, David Schwertgen, Thomas Geiseler, Stefan Vardopuolos et Benjamin Lemke sont élus évaluateurs du conseil.

La réunion s’est terminée par la détermination de la date de la prochaine assemblée générale.
L’étape suivante consiste maintenant à soumettre les documents nécessaires au fonctionnaire électoral fédéral allemand pour l’enregistrement officiel de l'”autre association politique”. Après l’enregistrement réussi de l'”autre association politique”, il y aura une décision d’adhésion renouvelée de tous les membres de DiEM25 pour décider si l'”autre association politique” doit participer aux élections européennes de 2019 en tant que parti indépendant.

Voulez-vous être informés des actions de DiEM25 ? Enregistrez-vous ici!