Le mouvement

DiEM25 est un mouvement paneuropéen de démocrates, unis par le même constat que l’Union européenne ne survivra que si elle est radicalement transformée.

Nous devons remplacer les structures actuelles, au service des riches et des puissants, par une union de tous les pays européens sous un parlement indépendant, opérant sur la base d’une Constitution qui protège tous les Européens en tant que citoyens égaux, et sera conçue pour assurer leur bien-être et leur bonheur. Pour y parvenir, nous devons être lucides quant à savoir ce qui se dresse sur notre chemin.

La réaction de ceux qui sont au pouvoir a été de renforcer davantage la même politique qui nous a amenés à ce gâchis. Les frontières sont fermées, la solidarité est éteinte, les pays membres quittent l’UE ou deviennent carrément fascistes.

Tout ce que les élites politiques trouvent à faire est de couvrir leur échec avec des mensonges et des astuces qui les font paraître impliqués, quand tout ce qu’ils font est d’augmenter le pouvoir et les richesses des mêmes quelques-uns. C’est compréhensible : ils voient que leur survie est en danger, et ils se retirent et se défendent avec tout ce qu’ils ont. Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que la solution vienne des élites politiques qui ont donné la priorité à leurs propres gains au détriment du bien-être des Européens.

Nous devons maintenant nous unir dans une vision commune pour l’Europe qui reconnaisse les limites actuelles de l’Union européenne et qui cherche à construire de nouvelles formes de solidarité transnationale.

Les temps de grande crise sont aussi des moments de grande opportunité. C’est pourquoi nous nous sommes réunis pour prendre le pouvoir dans l’UE. L’abandon du projet européen et le retour à des pays distincts ne sont pas une option. Les crises de l’environnement, de l’économie et du coronavirus ont prouvé ce que nous savions déjà : de vraies solutions pour le plus grand nombre, et non pour quelques-uns, ne peuvent venir que lorsque nous unissons nos forces au-delà des frontières.

C’est la mission de DiEM25 : un effort coordonné, partout en Europe, pour unir les citoyens aux vues similaires et créer suffisamment de pouvoir pour sauver l’UE d’elle-même. L’UE s’unira, ou elle périra. Nous devons agir rapidement, avant qu’il ne soit trop tard : c’est pourquoi nous sommes le Mouvement Démocratie en Europe 2025 (DiEM25).

Nos politiques

DiEM25 a huit piliers sur lesquels il construit sa route vers une Europe véritablement démocratique : transparence, technologie, économie, environnement, réfugiés et migrants, culture, post-capitalisme et processus constitutionnel européen. Ces politiques sont élaborées grâce à une coopération unique entre les membres du mouvement, l’expertise intellectuelle attirée par notre projet et le grand public.

Ensemble, nous construisons notre vision de l’Europe de demain. Nous n’exigeons pas simplement le changement : nous le décrivons et nous nous battons ensuite pour cela.

Découvrir nos politiques

Le Collectif de coordination

Le Collectif de coordination (CC) est l’organe chargé de diriger DiEM25 à travers l’Europe et au-delà, en coordonnant la stratégie et la politique du mouvement, tout en permettant aux membres de mener la lutte face à l’establishement. Chaque année, la moitié des sièges du CC sont ouverts aux élections. Les personnes suivantes composent le CC actuel :

Notre Collectif de Coordination Nos principes d’organisation Notre Conseil de validation

Le Comité consultatif

Depuis sa création, les idées et les principes de DiEM25 ont attiré des personnalités influentes du monde entier qui ont souscrit à sa cause. Ces nouveaux arrivants enrichissent la pensée du mouvement, contribuent à nos événements et campagnes, et nous aident à partager notre message à travers leurs plates-formes. Ils composent le Comité consultatif.

Voir notre comité consultatif

Les Collectifs nationaux et les Ailes électorales

Nous organisons notre travail à l’échelle nationale par l’intermédiaire des Collectifs nationaux (CN) qui s’occupent de la coordination des mouvements dans chaque pays, et des Ailes électorales (EW) qui évaluent les possibilités électorales pour nos politiques et recommandent des actions au CC sur la base de leur analyse. Tous les membres de ces organes sont élus sur une base paneuropéenne, ce qui signifie qu’ils ne représentent pas une version nationale du mouvement, mais l’ensemble des membres de leur pays (par exemple le DiEM25 NC en France plutôt que de France. Notre appel à l’internationalisme radical et démocratique n’est pas seulement une devise : c’est une façon de fonctionner ! 

Voir les gens qui permettent à tout cela de se produire :

Faire un don pour la cause