White supremacist terror in Charlottesville

La terreur engendrée par les suprémacistes blancs à Charlottesville est un signe de plus de la montée de l’internationale nationaliste

Ils portaient des flambeaux et chantaient des slogans de haine contre les noirs, les juifs, les immigrés, et la communauté LGBTQ. Une voiture a percuté la foule. Une femme de 32 ans a été assassinée, et 19 contre-manifestants ont été blessés. Et tout ce que le président américain, Donald Trump, a trouvé à faire, c’est une déclaration calculée et honteuse condamnant la violence « provenant de nombreux camps ».
Trump a raison en ceci : il y a bien des « camps » : celui des fanatiques qui hurlaient « heil Trump ! » d’un côté, appelant à la haine et à la violence, et les contre-manifestants anti-racistes, qui avaient eu le courage de se rassembler pour montrer leur opposition.
Il est plus que temps de faire entendre nos voix. Nous savons de quel côté nous sommes.
DiEM25 est solidaire des contre-manifestants, et des victimes de ce féroce acte extrémiste. Nous défendons un multiculturalisme transnational audacieux, qui vienne des gens de terrain.
Les européens doivent se rassembler au sein d’un front international conjoint contre la haine et la montée de l’internationale nationaliste, où qu’elle apparaisse.
En tant que DiEM25, nous apportons une opposition ferme à toute forme de discrimination, de misanthropie et de haine.

(Photo by Samuel Corum/Anadolu Agency/Getty Images)

Voulez-vous être informés des actions de DiEM25 ? Enregistrez-vous ici!