Le Portugal et l’Europe sociale s’invitent à Lille

DiEM25 France
samedi, novembre 17, 2018, DSC News
Promouvoir

Portugal

De l’austérité à la création du premier gouvernement de gauche

Organisé par DIEM25 Lille

Le 14 septembre 2018, un éénement s’est tenu à Lille sur l’union des diverses gauches politiques au Portugal et sur les leçons à tirer de cet éénement politique. Maria Silva, la co-coordinatrice du DIEM25 de Lille et un membre de DIEM25 Portugal, Hugo Figueiredo, étaient les intervenants.

Au cours de la présentation, les conférenciers ont fourni un cadre pour l’évolution de la situation politique au Portugal depuis la mise en oeuvre de la démocratie en 1974. Depuis une tentative de coup d’État échouée en 1975 et appuyée par le parti communiste portugais PCP, la gauche social démocrate du Portugal (le Parti Socialiste) et les forces de gauche d’orientation marxiste n’avaient plus coopéré au niveau gouvernemental.

La division à gauche a permis à la droite portugaise d’être la seule à gouverner, ou bien le PS dépendait de la droite pour des facteurs de gouvernance. En 2011, en raison de la grave crise de la dette portugaise, le Portugal est intervenu auprès de la TROIKA et un prêt a été consenti en échange de la mise en œuvre de mesures d’austérité brutales et d’un plan de privatisation sans précédent. Au cours de cette période, les conditions de vie des Portugais ont été considérablement appauvries, ce qui a provoqué une immigration massive et des bouleversements sociaux.

Après les élections de 2015, la coalition de centre-droite gagne les élections mais n’arrive pas à une majorité absolue. Un accord parlementaire sans précédent a donc été conclu entre les différentes forces du parlement de gauche. Le Parti Socialiste forme un gouvernement avec le soutien parlementaire de deux forces gauchistes eurosceptiques (une chose inédite dans la démocratie portugaise) et arrive à renverser le cycle économique au Portugal et à rétablir les conditions de vie antérieures à la crise.

Il a également été rendu compte de l’expérience personnelle de la façon dont la crise a été vécue par les jeunes Portugais de 2011 à 2015.

Après cette présentation, une période de questions et de réponses a été largement partagée entre les auditeurs présents, où le débat a principalement porté sur le problème de la nécessité de la convergence des différentes forces politiques de gauche pour faire face au néolibéralisme.

 

Demain, l’Europe sociale

Organisé par Génération.s Lille, DIEM25 Lille en invité

Le 29 septembre 2018, le mouvement Génération.s Lille a lancé sa rentrée politique.

DIEM25 Lille a été invité à participer à la plénière “Demain, L’Europe Sociale”.
Maria Silva, co-coordinatrice du DSC à Lille à représenté DIEM25 Lille et la plénière a compté aussi avec la présence d’Eric Bocquet du PCF du Nord, Georges Vlandas du PSDT du Syndicat Européen U4U et Hadrien Bureau, porte-parole du mouvement Génération.s.

Dans son intervention, Maria Silva a expliqué comment, après la Seconde Guerre Mondiale et avec le plan Marshall en vigueur, avaient été créées des conditions politiques et économiques propices à la création d’un État social.

Ainsi, cet “âge d’or” de l’économie européenne s’est caractérisé par une croissance sans précédent reposant sur un état régulateur, suivant le modèle keynésien et abordant les trois piliers de l’État social : accès universel à la santé, à l’éducation et à la sécurité sociale.

Puis, le changement politique pendant les années 1980 débouche sur un néolibéralisme fondé sur la déréglementation, la privatisation et la réversion des droits acquis.

Énfin, ont été discutées les graves conséquences économiques et sociales de l’implosion de l’Etat social européen et le besoin urgent de changer le cours politique de l’UE.

 

Voulez-vous être informés des actions de DiEM25 ? Enregistrez-vous ici!