Brian Eno

Trump est un signal d'alarme. Je suis heureux que DiEM25 soit déjà réveillé. – Brian Eno

J’avais fait le pari avec mon ami américain Stewart Brand que Trump gagnerait. Ce matin, il m’a écrit ceci : « Tu avais raison. Et j’avais tort. *Gémissement* La bizarrerie va débarquer ! »

Je lui ai alors répondu :

« Bienvenue dans le monde du post-libéralisme. Je crois savoir exactement ce que tu ressens – je me souviens du matin suivant le Brexit, et de ma réalisation que je vivais dans un pays dont je ne savais vraiment rien.

C’est une réelle révolution – mais une révolution que nous n’avons pas vue venir, parce que nous n’avons pas du tout participé à sa naissance. Nous avons toujours cru être au centre des choses, mais il s’avère que nous avions tort. C’est nous, pas eux, qui sommes dans une bulle.

Y a-t-il la moindre bonne nouvelle ? Mon sentiment post Brexit – une fois passés le choc et la déception initiaux – est qu’au milieu de beaucoup de danger et d’incertitude, il existe une Amérique Libérale, qui va maintenant devoir se regarder longuement et attentivement dans une glace, tout comme l’Angleterre Libérale est occupée à le faire. Il n’y a jamais eu ici autant de discussions politiques tournées vers l’avenir, jamais un sentiment si fort de « Nous n’avons pas prêté attention. » Chaque jour, de nouveaux groupes et de nouvelles coalitions sortent de terre, et tout le paysage est en train de changer. Tout le monde est en réflexion… en fait pour tenter de sauver, ou si nécessaire réinventer, la démocratie libérale.

Il y a cependant un côté rassurant à tout ceci : cela détruit toutes les théories du complot à propos de cabales secrètes qui tireraient les ficelles. Elles n’étaient pas là du tout. Il est très remarquable que même FOX ait été prise par surprise; que même les révoltants frères Koch n’y aient mis leur argent. Pour le meilleur ou pour le pire, ceci fut une vraie révolution des gens ( – et donc, oui, c’est possible). »

Je vois ça comme une opportunité – ce pourquoi je suis moins sous le choc que mes amis américains. Pendant des années, j’ai entendu : « On ne fait pas de politique » de la part de tant d’intellectuels – comme si c’était quelque-chose de honteux, comme se masturber en public. À present, je pense que nous allons peut-être mettre de côté nos iPads, nos réalités virtuelles, et nos rêves de colonies sur Mars pendant un temps, et commencer à réfléchir à ce qui se passe ici, sur Terre.

C’est un signal d’alarme pour beaucoup de gens. Je suis heureux que DiEM25 soit déjà réveillé.

Brian Eno

Voulez-vous être informés des actions de DiEM25 ? Enregistrez-vous ici!