Les manifestations “Libérez Assange !” se poursuivent tous les lundis à Bruxelles

 La 92ème manifestation de soutien à Julian Assange a eu lieu en Belgique le lundi 4 janvier

Nous étions une centaine devant l’ambassade britannique à Bruxelles, répondant à l’appel du Comité Free Assange Belgium.

Nous étions encouragés par le fait que la cour britannique venait de refuser l’extradition de Julian Assange vers les États-Unis. Mais les journalistes et les militants présents ont compris que ce n’était pas un happy end.

Tout d’abord parce que Julian Assange reste en prison (le lendemain, les États-Unis ont fait appel du jugement, et le surlendemain, le tribunal britannique a refusé de libérer Assange).

Deuxièmement, parce que, tout en refusant l’extradition, le tribunal britannique a admis les accusations d’ “espionnage”. Il s’agit d’une menace sérieuse pour la liberté de la presse, puisqu’ il sera donc toujours possible de poursuivre sous ce type d’accusation des journalistes qui ne font que leur travail.

C’est ce qu’ont relevé les personnes qui ont pris la parole, en appelant à rester mobilisés pour la défense d’Assange:

“Il est clair qu’aujourd’hui nous avons eu une victoire, c’est clair. Mais, il y a des mais. La victoire, c’est qu’un jugement refuse l’extradition de Julian Assange, c’est une façon de lui sauver la vie, mais il n’est pas libre. (…) Le jugement est en réalité scandaleux. Il ne porte que sur la santé mentale de Julian Assange. Cette affaire n’apparaît plus comme un procès politique, n’apparaît plus comme une tentative flagrante de porter atteinte aux libertés des journalistes et des lanceurs d’alerte. Rien de tout cela n’a été retenu par la juge. Le combat général pour le droit d’informer, le droit à la liberté de la presse, les droits des lanceurs d’alerte à être protégés, ce n’est pas du tout gagné”.

“Plus que jamais nous devons rester vigilants, et militants (…) Une partie de la victoire est due à la mobilisation que nous pu avoir dans ce pays pour soutenir Julian Assange.”

Pendant l’action, nous avons chanté “Liberté pour Assange ! » De nombreux manifestants sont venus avec des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Stop Torture », « Libérez Assange », « Touchez pas à Assange » et « Libérez Assange, Pas d’extradition vers les USA ».

Il y avait là les militants de longue date du Comité Free Assange Belgium, qui sont dans la rue tous les lundis depuis l’arrestation d’Assange en avril 2019. Mais aussi des représentants des medias, et des parlementaires, notamment d’Ecolo et du PTB.

De nouvelles personnes nous rejoignent régulièrement, conscients des enjeux pour la liberté d’expression, et conscients de la nécessité de défendre un homme que des criminels de guerre cherchent à faire mourir pour avoir révélé leurs crimes.

La prochaine action prend place le 11 Janvier — rejoignez-nous!

Photo Source: bénévoles à la manifestation. 

Voulez-vous être informés des actions de DiEM25 ? Enregistrez-vous ici!

Faire un don pour la cause