L’extradition de Julian marque un jour sombre pour la justice britannique

Avec sa décision d’extrader Julian Assange vers les États-Unis, la Haute Cour de justice d’Angleterre a gâché une opportunité précieuse de sauver ce qu’il reste de son honneur après tellement d’années de complicité dans le lent assassinat d’un homme dont le seul tort était de révéler les crimes contre l’humanité de nos gouvernements. Précisément le jour de la Journée pour les Droits humains.

À partir d’aujourd’hui, aucun libre-penseur, aucun journaliste consciencieux ne peut dormir, et encore moins travailler, en sécurité ou facilement.

À partir d’aujourd’hui, le sombre appareil sécuritaire des États-Unis a obtenu légalement de la Haute Cour de justice britannique le droit de kidnapper, n’importe où dans le monde, qui que ce soit qui oserait mettre en lumière leurs actes les plus ignobles: à commencer par leurs crimes contre l’humanité.

DiEM25 et l’Internationale Progressiste déclarent que nous ne nous soumettrons pas devant ce verdict. Nous poursuivrons sur le sol américain la campagne pour sauver Julian Assange, pour enfin le libérer, tout en menant des campagnes similaires partout dans le monde.

La lutte pour la liberté d’expression et la liberté de la presse continue.

La lutte pour sauver Julian continue.


 

Voulez-vous être informés des actions de DiEM25 ? Enregistrez-vous ici!