“Printemps européen” : La liste transnationale qui présentera une alternative progressiste en 2019 prend de l’ampleur

DiEM25
ven 04, 2018, Articles FR
Promouvoir

Après le lancement historique, le mois dernier, de la liste transnationale qui présentera un programme progressiste commun aux scrutins européens en 2019, DiEM25 et ses partenaires politiques européens se sont réunis à Lisbonne pour tenir leur deuxième session le 26 avril.

Voici ce qui s’est passé :

Le 25 avril, des représentants du conseil d’administration provisoire de la liste sont descendus dans les rues avec des milliers de personnes pour commémorer la “Journée de la liberté” au Portugal.

 

 

Le lendemain, le Conseil s’est réuni à la Biblioteca de São Lázaro de Lisbonne, avec, en tant qu’observatrices, les forces politiques suivantes : Actúa, Barcelona en Comú, Die Linke, Nouvelle Donne, Parti vert européen, Parti de la Gauche Européenne, et Transform!

 

 

 

Notre conseil a couvert un ordre du jour chargé pendant une session de 8 heures, qui comprenait l’adoption d’un nom commun pour l’initiative électorale transnationale, une position commune sur sa relation avec les autres mouvements, partis et listes, ainsi qu’un code éthique que tous les candidats observeront. Une série de groupes de travail composés de membres de chaque organisation sera formée au cours des prochaines semaines afin d’élaborer une stratégie de communication commune, une présence en ligne et un calendrier de campagne.

 

 

Tous les accords du conseil seront soumis aux procédures démocratiques internes de chaque organisation, mais voici quelques-uns des points clés que le conseil a approuvé au cours de la réunion :

Le “Printemps européen”, nom proposé par des membres de DiEM25, a été voté à l’unanimité du conseil comme nom de la liste transnationale.

 

 

Le conseil a aussi unanimement accepté un code éthique (en anglais pour l’instant) que les candidats aux élections de 2019 seront tenus de respecter et de promouvoir.

Les observateurs ont également été invités à prendre part aux discussions. Oliver Schröder, membre de Die Linke, et s’exprimant au nom de Gregor Gysi, le président du Parti de la Gauche Européenne, a salué la transparence et l’initiative courageuse du Conseil.

 

 

L’unité et la cohérence ont été les thèmes sous-jacent des discussions du Conseil. A la lumière de l’émergence récente de projets politiques paneuropéens similaires, Yanis Varoufakis, co-fondateur de DiEM25, a souligné la nécessité d’avoir une discussion sur des politiques concrètes : “Notre pire ennemi”, a-t-il dit, “est de ne pas répondre à la question de savoir ce que nous allons faire pour transformer les institutions européennes.

Benoit Hamon de Génération.s a rappelé l’importance d’une campagne sur des valeurs positives et un programme solide.

 

 

Rui Tavares de LIVRE’S  a proposé une Commission européenne “fantôme” et de démocratiser davantage l’élection du Spitzenkandidat (candidature à la présidence de la Commission européenne) :

 

 

Comme ce fut le cas après le lancement de la liste transnationale à Naples le mois dernier, les conclusions de cette réunion seront bientôt mises en ligne par toutes les organisations participantes. En outre, toutes les décisions concernant le programme de la liste seront présentées à tous les membres des organisations participantes pour consultation et vote.

“C’est ce qui, une fois de plus, fait de nous un projet unique”, a souligné Varoufakis, “nos contributions transnationales, car tous nos membres pourront commenter le programme – non pas selon des schémas nationaux, mais en tant qu’Européens”.

 

 

“Aujourd’hui, nous avons eu notre deuxième réunion et nous sommes en bonne voie de définir notre programme ! Et n’importe qui peut y contribuer, ils n’ont pas besoin d’être membres : la participation et la transparence sont au cœur de notre liste “, a conclu Varoufakis.

La prochaine réunion du conseil aura lieu à Paris à la fin du mois de mai 2018.

 

 

 

Couverture média

Euronews: Greece’s former finance minister gives grim assessment of his country’s economic health
Diário de Noticias: “O Governo português nunca teria sido formado se não desencadeássemos a nossa luta”
Radio Renascenca: Varoufakis foi “special guest star” no desfile de Lisboa
Público: O Governo português tem “uma dívida de gratidão” para com os gregos
RTP: Yanis Varoufakis não poupa críticas a Centeno
Jornal de Negócios: Varoufakis: Fim anunciado do memorando na Grécia não vai terminar com políticas de austeridade
Expresso: Varoufakis: Centeno é um “instrumento do Eurogrupo” e das políticas de Schäuble
Jornal de Negócios: Varoufakis: Actual Governo em Portugal foi formado porque Alemanha já não podia esmagar esquerda portuguesa
Observador: O que mudou com Centeno no Eurogrupo? “Nada”, acusa Varoufakis
Noticias ao Minuto: “Situação na Grécia piora diariamente. Virar a página? É insulto ao povo”
País ao Minuto: “Precisamos de uma nova revolução para libertar a Europa”
TVI: Milhares de portugueses (e um grego) comemoram 25 de Abril nas ruas de Lisboa
SIC Noticias: “Os cidadãos europeus estão fartos de pensamentos ilusórios”
Diário de Noticias: Lista transnacional concorre às eleições europeias de 2019 sob a designação de Primavera Europeia
SAPO24: Lista transnacional concorre às eleições europeias de 2019 sob a designação de Primavera Europeia
Público: “Sempre pensei que a esquerda se distingue pelo internacionalismo”
Jornal de Leiria: Actual governo em Portugal foi formado porque Alemanha já não podia esmagar esquerda portuguesa–Yanis Varoufakis

 

 

Voulez-vous être informés des actions de DiEM25 ? Enregistrez-vous ici!