Voici le nouveau Collectif coordinateur de DiEM25

Les résultats sont là: voici les personnes élues à la tête de notre mouvement
Les membres de DiEM25 d’Europe et d’ailleurs ont voté, et notre Collectif de coordination a été renouvelé.
Découvrez celles et ceux qui ont été élus pour diriger notre mouvement durant les mois à venir !


Linguiste américain, philosophe, spécialiste des sciences cognitives, activiste politique, auteur, et conférencier. Institute Professor et professeur émérite de linguistique à la MIT. Noam Chomsky est membre du Collectif de coordination de DiEM25 depuis sa création.


Virginia est espagnole et membre de DiEM25. Durant ces 14 dernières années, elle a vécu à Londres, Istanbul, Bruxelles, Rome et elle est à présent de retour à Madrid. Elle a été active dans les mouvements 15-M (Indignados) et Occupy ; elle a aidé des migrants d’Europe méridionale à s’organiser contre l’austérité à Londres (P.I.I.G.S. Uncut) ; elle a participé à des initiatives pan-européennes et des réseaux activistes pour une Europe démocratique, juste et durable au sein de European Alternatives et du Alter Summit ; elle est aussi cofondatrice du Festival of Choice, et a été membre du comité directeur de Women in Development Europe (WIDE+) pendant plusieurs années.
Elle a également été active hors de l’Europe, en luttant pour les droits des femmes et la justice économique en Amérique centrale et en Turquie à travers le Central American Women’s Network et Women Living Under Muslim Laws. Virginia est actuellement chargée de campagne pour We Move Europe (WeMove.EU) et elle consacre le reste de son temps au Collectif National Provisoire d’Espagne.


Brian Eno est un musicien anglais, compositeur, producteur de musique, chanteur, écrivain et artiste. Il est particulièrement connu pour son rôle pionnier dans la l’ambient et ses contributions dans la musique rock, pop, électronique et générative. Brian Eno se décrit comme «non-musicien» ; il a favorisé l’introduction d’un éventail d’approches conceptuelles uniques et de techniques d’enregistrement dans la musique contemporaine en promouvant une méthodologie de la «théorie avant la pratique» tout au long de sa carrière. Il a été décrit comme l’une des figures les plus influentes et les plus innovatrices de la musique populaire.
Eno est un membre du Parti travailliste, et il est le président de Stop the War Coalition. Il est également membre du cabinet juridique de droit environnemental Client Earth, de Somerset House et de l’Institut pour l’Innovation et le Bien Public, établie par Marianne Mazzucato. Brian Eno est membre du Collectif de coordination de DiEM25 depuis sa création.


Renata Avila est avocate des droits de l’Homme internationaux et du droit du numérique. Elle dirige actuellement la Smart Citizenship Foundation, qui opère dans 17 pays d’Amérique latine, avec des bureaux à Rio et Santiago. Dans son travail, elle a défendu les victimes indigènes de génocide et autres victimes de violations des droits de l’Homme, notamment la célèbre cheffe indigène et lauréate du prix Nobel de la paix, Rigoberta Menchu Tum. Elle a également représenté le journaliste Julian Assange et Wikileaks depuis 2009. Renata Avila est membre du comité directeur de Creative Commons, de la Courage Foundation, une fondation qui vient en aide aux lanceurs d’alerte en danger, et elle est membre du Collectif de coordination de DiEM25. Son livre «Women, Whistleblowing Wikileaks» a été publié par OR Books. Elle écrit actuellement un livre sur le colonialisme numérique et contribue régulièrement à de nombreux journaux internationaux.


Pendant près de deux décennies, Rosemary Bechler a été rédactrice du site principal de openDemocracy. Elle vit avec son conjoint au nord de Londres et tous deux ont récemment rejoint le Parti travailliste anglais. Elle était présente au lancement de DiEM25 à Berlin et est devenue membre du comité de coordination en avril 2017 à mi-mandat, en coopération avec le collectif national anglais. En avril de cette année, elle a été élue au Collectif national de DiEM25 UK en tant qu’organisatrice de terrain. Elle a rejoint le mouvement car elle voulait assurer et partager son engagement culturel et politique pour une Europe démocratique, au moment où le Royaume-Uni se dirigeait vers le Brexit et en réaction à la dangereuse ascension de l’internationale des nationalistes. Elle s’est également engagée parce qu’elle croit que les mouvements sociaux autogérés représentent des forces extrêmement créatives pour générer les changements que nous voulons et dont nous avons besoin.
Eírini Mítsiou (35.15 %)

Eírini Mítsiou vient de Thessalonique, Grèce. Elle a un diplôme en gestion d’affaires et finances et elle a travaillé dans le secteur privé pendant 15 ans. Entre 2012 et 2015, Eírini Mítsiou a été coordinatrice régionale de SYRIZA à Thessalonique pour lutter contre l’austérité, et elle est partie lorsque les dirigeants ont trahi la cause du parti. Elle est aujourd’hui membre d’un club d’école en tant que mère célibataire. Elle est membre de l’Union des parents dans la municipalité d’Oreokastro. Elle est aussi membre du Comité de la municipalité d’Oreokastro et de son département de l’éducation. Elle est membre de DiEM25 Thessaloniki3 DSC. Eírini Mítsiou croit au travail d’équipe et à l’engagement assidu et responsable pour un but commun, afin d’établir des objectifs et de les atteindre. Elle parle grec, anglais et français.
(Les pourcentages se rapportent au nombre de personnes qui ont inclus ces candidats parmi leurs six choix.)
Les personnes nouvellement élues rejoindront Srecko Horvat, Yanis Varoufakis, Lorenzo Marsili, Marianne Dufour, Gianna Merki et Ivana Nenadovic au sein de notre CC de 12 membres.
Alors que les candidats suivants n’ont pas été élus au CC cette fois-ci, nous les remercions tous pour leur participation et espérons qu’ils continueront à collaborer avec nous. DiEM25 a besoin de vous et de votre engagement pour rendre notre mouvement meilleur !
Candidats non-élus : Fotini Bakadima (31 %), Julijana Zita (24 %), Steffen Wirth (24 %), Rosita Allinckx (21 %), Vincenzo Fiore (21 %), Platon Florin Emilian (18 %), Hugo Alvarez Fernandez (16 %), Christos Dellasoudas (16 %), Jakob Mohr (15 %), Michael Fromm (12 %), Johannes Fehr (11 %).
Le pouvoir des citoyens
En faisant entendre leurs voix dans ce processus démocratique interne si crucial, nos membres ont envoyé un message fort au status quo: au sein de DiEM25, le pouvoir est réellement entre les mains des citoyens !
On le voit avec les 17 DiEMers qui se sont portés candidats au CC, car ils représentent l’essence citoyenne et pan-européenne de notre mouvement : des femmes et des hommes d’origines et de pays différents, avec leurs orientations politiques des plus diverses. Tous font face ensemble prêts à se battre pour le mouvement auquel nous croyons tous. Aucune autre organisation politique ne peut être aussi fière d’un tel niveau de franchise et d’intégration à l’échelle internationale.

Le contexte de ce vote

Conformément aux Principes organisateurs (OPs) de DiEM25, six des douze sièges du CC devaient être renouvelés cet été. Les candidats ont pu envoyer leur dossier du 6 au 26 juillet, et la période de vote, qui a commencé le 25 août, s’est terminée le même jour à minuit.
Les candidatures au CC étaient ouvertes à tous les DiEMers qui répondaient à certains critères tels que, entre autres, leur ancienneté en tant que membre et leur disponibilité pour le travail au sein du CC.
De même, pour assurer la transparence et un processus démocratique véritable, le vote était ouvert aux membres qui ont rejoint le mouvement avant l’annonce des élections. De plus, les membres devaient avoir un compte valide et actif pour pouvoir voter.
Comme pour toutes les procédures démocratiques internes de DiEM25, tous les votes transnationaux étaient égaux et ont été anonymisés lors de leur enregistrement. En outre, les résultats du vote sont conformes à l’équilibre de genre défini dans les OP.

Voulez-vous être informés des actions de DiEM25 ? Enregistrez-vous ici!