Meet the women and men chosen to guide our movement in the months ahead!

Les résultats sont là : Voici qui a été élu pour diriger notre mouvement

Dans toute l’Europe et au-delà, les membres de DiEM25 ont voté. Leurs voix ont donné naissance à un Collectif Coordinateur (CC) renouvelé.
Voici les femmes et les hommes que vous avez choisi-e-s pour diriger notre mouvement durant les prochains mois !
 

Yanis Varoufakis, ré-élu (88.36%)


Yanis Varoufakis a étudié les mathématiques et l’économie aux universités d’Essex et de Birmingham, et a ensuite enseigné l’économie aux universités d’East Anglia, Cambridge, Sidney, Glasgow, Texas, et Athènes, où il détient toujours la Chaire d’ Économie Politique et de Théorie Économique. Il est aussi Professeur Honoraire d’Économie Politique à l’université de Sydney, Docteur Honoris Causa en Droit, Économie et Finance de l’université de Turin, et Professeur Invité d’Économie Politique au King’s College de Londres. En février 2016, Varoufakis a cofondé DiEM25.
 
Gianna Merki (56.55%)


Connaissances en Droit et Master en Relations Internationales. Employée dans une ONG – Amnesty International et l’Academia do Futuro, Editeur de la Politique Commerciale chez Politheor Réseau Politique Européen, et Traductrice. Expérience professionnelle et en tant que bénévole avec des ONGs au Portugal, en Serbie, et au Kosovo, sur les thèmes des droits humains, de la vérité et de la réconciliation, soutien aux victimes, éducation et formation.
 
Paola Pietrandrea et Marianne Dufour (suppléante) (54.53%)


Paola Pietrandrea (titulaire) – Italienne, résidente en France, Paola a enseigné dans les universités de Bologne, Roma Tre, La Sapienza, Leuven, Nanterre, and Tours, où elle est actuellement Maitre de Conférences HDR en Sciences du Langage. Dans sa vie professionnelle comme dans sa vie politique, Paola lutte contre l’analphabétisme fonctionnel qui exclue 70 millions d’européens de la discussion publique. Militante pour l’inclusion sociale et culturelles des migrants, elle a fondé et coordonne l’association locale Nogent d’ailleurs. Pendant l’été 2015, elle a écrit Avevamo un’altra meta, un journal de voyage à travers une Europe en crise. Elle coordonne le DSC Paris et est membre de la PNC française.
Marianne Dufour (suppléante) : Après 12 ans à travailler comme logisticienne et électricienne sur des navires de l’industrie pétrolière puis sur les bases Antarctiques Françaises, Marianne ne craint pas de s’engager dans un mouvement qui vise à démocratiser l’Europe ; les challenges techniques et les environnements hostiles ne l’effraient pas. Astrophysicienne, musicienne , alpiniste, Marianne, avec son vécu dans le management technique et les processus de communication, a contribué à la construction de DiEM25 France ; elle coordonne le DSC Lyon et est membre de la PNC française. Désormais installée au pie du Mont Blanc elle s’occupe de projets techniques pour les services de secours et organise des cours d’alpinisme.
 
Srećko Horvat, ré-élu (53.8%)


Né en 1983 à Osijek (Croatie), il a mené la vie d’un réfugié politique en Allemagne de son plus jeune âge jusqu’à la fin des années 1990. Lorsqu’il est retourné en Croatie, il a terminé l’école primaire et secondaire, et a obtenu les diplômes de philosophie et de linguistique à la Faculté de Philosophie de Zagreb. Au lieu de continuer dans une carrière académique classique, il a participé à de nombreux avatars du mouvement « Occupy » dans les Balkans. Il a fondé le Festival Subversif de Zagreb et l’a dirigé de 2008 à 2013. Il a publié plus de 10 livres traduits dans plus de 15 langues, dont les plus récents sont « Subversion ! », « Que veut l’Europe? » (avec Slavoj Žižek), « La Radicalité de l’Amour », etc. Il écrit régulièrement des articles pour le Guardian, Al Jazeera, et de nombreux autres journaux de premier plan. Il est l’un des cofondateurs de DiEM25.
 
Orla De Díez (40.32)


For the past 7 years she has focused on collective learning dynamics that bring about large-scale systemic innovation, with emphasis on the energy transition. As Researcher at TIDES University Institute in Las Palmas de Gran Canaria and Visiting Professor at Jaume I University in Castellón, she explores and designs for the individual behaviours and group interactions, physical and virtual, that enable good ideas to flow from far flung sources into the configuration of better systems and services. Her students practice with systems thinking and design to address the bigger picture of violent extremism by walking in the shoes of people at risk of involvement.
Previous experience includes leading projects, at the Club of Madrid, supporting public consultation on political reforms in Ecuador; constitution building in Bolivia; and new ways for grassroots women to leverage their differences to influence national, regional and global policy on peace and security in the Greater Horn of Africa. Past research includes acclaimed simulation-based exploration with bitterly divided stakeholders into the potential strengths and pitfalls of re-writing the Bolivian constitution. We drew on the South African experience to design the experiment commissioned by the Bolivian National Congress. She cut her teeth in the world of complex, unscripted, interdependent work with Médecins Sans Frontières in the early 1990s.
 
Lorenzo Marsili, ré-élu (38.63%)


Lorenzo au sujet de lui même: “Je travaille pour une Europe différente depuis 2007. Lorsque j’étais encore étudiant, j’ai fondé Alternatives Européennes, un réseau et ONG transnational (qui se porte toujours très bien !). Depuis lors, j’ai passé de nombreuses années à traverser le continent en rassemblant mouvements, militants et citoyens, dans une tentative constance de créer cet espace culturel et politique pan-Européen dont nous avons si cruellement besoin. En 2016, j’ai été parmi les initiateurs et premiers membres du CC de DiEM25. Je suis diplômé de philosophie et de sinologie.”
 
Les nouveaux-venus rejoindront Renata Ávila, Rosemary Bechler, Noam Chomsky, Brian Eno, Elif Shafak et Agnieszka Wiśniewska au sein de notre CC de 12 membres.
Les candidats ci-après n’ont pas remporté l’élection pour un siège au sein du CC lors de ce scrutin. Nous les remercions de leur participation, et espérons qu’ils continueront à travailler avec nous. DiEM25 a besoin de vous, et de votre engagement à rendre notre mouvement meilleur !
Candidats non élus : Ivana Nenadovic (34.61%), Thomas Seibert (22.97%), Alexander Nitschke  (18.96%), Signe Tørå Karsrud (18.71%), Aral Balkan (18.35%), Michael Fromm (16.44%), Tony Robinson (15.22%), Kevin Skelton (14.29%), Tony Pratschke (11.34%).
 

Le pouvoir du terrain

En faisant entendre leurs voix au cours de ce processus de démocratie interne fondamental, nos membres ont envoyé un message fort aux tenants du statut-quo : DiEM25 est sincère lorsque nous affirmons croire en le pouvoir des gens sur le terrain !
L’une des plus belles illustrations de notre conviction se trouve auprès des 15 membres de DiEM25 qui ont concouru pour un siège au sein du CC, car ils représentent l’essence du terrain de notre mouvement pan-européen : il s’agit de femmes et d’hommes aux parcours très différents, venant de tous les pays, et aux horizons politiques très variés. Ensemble, ils sont prêts à se battre pour le mouvement dans lequel nous croyons tous. Aucune autre organisation ne peut revendiquer la fierté d’avoir ce niveau d’ouverture et d’inclusivité sur une telle échelle internationale.
 

Context du vote

En respect des Principes Organisateurs (POs) de DiEM25, six des douze sièges du CC de notre mouvement devaient être renouvelés au cours de l’été. Les personnes intéressées ont pu envoyer leurs candidatures entre le 25 juin et le 25 juillet. La période de vote, qui a débuté le 1er août, a pris fin hier à minuit.
Chaque membre de DiEM25 pouvait se porter candidat, pour autant qu’ils respectent quelques critères de base comme depuis combien de temps ils étaient membres du mouvement, et combien de temps ils pourraient consacrer à leur futur travail au sein du CC, entre autres.
De la même manière, pour assurer la transparence et un processu démocratique authentique, le vote a été ouvert à tous les membres qui avaient rejoint le mouvement avant l’annonce des élections. En outre, pour pouvoir voter, les comptes des membres devaient avoir été vérifiés et être actifs.
Comme pour toutes les procédures de démocratie interne de DiEM25, tous les votes transnationaux se sont vu attribuer la même valeur, et ils ont été anonymisés à l’instant même où ils ont été exprimés. De plus, nos membres ont voté selon les principes de parité prévus par nos POs.
Par ailleurs, et bien qu’ils n’aient pas été tenus de le faire à ce moment-ci, nos co-fondateurs, Yanis Varoufakis et Srećko Horvat, ont décidé de remettre leurs sièges en jeu pour souligner encore plus l’esprit démocratique qui anime DiEM25.
Les prochaines élections du CC auront lieu à l’été 2018.
 

Voulez-vous être informés des actions de DiEM25 ? Enregistrez-vous ici!