Aidez DiEM25 et mέta à vous soutenir dans la lutte contre Zuckerberg et son Meta dystopique

Nous vivons déjà dans une époque méta, ou post, capitaliste. On assiste à l’émergence de nouveaux seigneurs féodaux dont les plateformes numériques, grâce aux gouvernements qu’ils contrôlent, se sont transformées non seulement en marchés monopolistiques, mais aussi en fiefs numériques privés dans lesquels vous, nous, tout le monde, sommes leurs néo-surfeurs.

C’est pourquoi DiEM25 a créé l’année dernière mέta, notre Centre pour la Civilisation Postcapitaliste. Dans notre déclaration de mission, nous avons expliqué son objectif :

« Nous vivons dans des temps postcapitalistes. Ils peuvent s’avérer dystopiques, utopiques ou toute autre chose intermédiaire. Par le biais de l’art et de la recherche, de l’argumentation et de la poésie, mέta s’efforce de rompre avec un présent dystopique pour imaginer un monde nouveau.mέta s’efforce également de saisir notre moment historique actuel afin d’aider les mouvements progressistes radicaux à trouver un chemin entre le postcapitalisme lugubre qui se dessine et un autre pour lequel il vaut la peine de se battre et de vivre. »

Le plus éminent des seigneurs techno-féodaux, Mark Zuckerberg, nous a déjà fait part de ses projets : Transformer Facebook en un métavers en 3D dans lequel les gens transposent leur vie. Un monde numérique dans lequel ils jouent, travaillent et rient. Un monde qui lui appartient et dans lequel nous sommes ses surfeurs numériques.

Ne vous y trompez pas : Zuckerberg, Bezos et Cie sont déterminés à faire exactement ce que la mέta de DiEM25 a été conçue pour empêcher : construire une dystopie techno-féodale. Et, comme pour enfoncer le clou, Zuckerberg a annoncé la première étape vers sa création – oui, il va l’appeler… Meta.

Donc, nous sommes ici, à la croisée des chemins :

  • Nous pouvons prendre la route mέta de DiEM25 vers une société démocratisée et technologiquement avancée, menant un jour à un communisme libéral à la Star Trek. Ou bien,
  • Nous pouvons nous soumettre au Meta de Zuckerberg, une techno-dystopie qui conduira l’humanité vers un cauchemar à la Matrix.

C’est là que vous intervenez.

Pour nous aider à vous aider à suivre le chemin mέta de DiEM25, plutôt que d’être aspiré par le Meta de Zuckerberg, voici quelques étapes simples que vous pouvez suivre :

  • Rejoignez DiEM25, aux côtés de Noam Chomsky, Naomi Klein, Slavoj Zizek, Caroline Lucas et des dizaines de milliers de militants et militantes et de penseurs progressistes.
  • Contribuez à DiEM25, en vous souvenant des zillions que Zuckerberg investit dans sa dystopie. Bien que nous n’ayons pas besoin de zillions pour contrer sa dystopie Meta, nous avons besoin de votre contribution financière. Alors, s’il vous plaît, faites un don !
  • Suivez, et contribuez, à la mέta de DiEM25 (cliquez ici)

Ce sera soit la mέta de DiEM25 soit la Meta de Zuckerberg. Saisissons l’occasion, ou Carpe DiEM. Car si vous, nous, ne le faisons pas, Zuckerberg, sans aucun doute, le fera !

 

Rejoignez-nous!

Voulez-vous être informés des actions de DiEM25 ? Enregistrez-vous ici!

Nous opposons au commerce avec les colonies – signez la pétition maintenant

Nous exhortons notre public et nos membres à signer l’initiative citoyenne européenne pour envoyer un message contre le commerce avec les colonies

En savoir plus

Yanis Varoufakis, Jeremy Corbyn et Ece Temelkuran présentent la Déclaration d’Athènes

La guerre en Ukraine appelle au soutien des victimes de la guerre et à un nouveau mouvement des non-alignés

En savoir plus

DiEM25 apporte un soutien critique à Macron face à Le Pen au second tour des élections françaises

Un vote de tou.te.s les membres quant à la confrontation entre Macron et Le Pen voit DiEM25 opter pour tout faire pour empêcher l'extrême droite ...

En savoir plus
Credit: Getty Images

Position du Collectif de Coordination de DiEM25 à propos du premier tour des élections présidentielles en France

Les électeur.ice.s français.es se rendront aux urnes ce dimanche pour le premier tour des élections présidentielles du pays, avec pas moins de ...

En savoir plus