L’objectif de DiEM25 de fonder un parti politique transnational prend forme en France

DiEM25 France
ven 02, 2018, Articles FR Uncategorized
Promouvoir

Le weekend dernier, conduite par Yanis Varoufakis et Srećko Horvat, co-fondateurs de DiEM25, une délégation de membres du mouvement, parmi lesquels se trouvaient Paola Pietrandrea et Marianne Dufour, représentantes de notre Collectif National français, Ulf Clerwall, membre du Panel Consultatif, et Lorenzo Marsili d’Italie, a lancé le processus de création d’une liste de parti transnationale en vue des élections au Parlement européen de 2019, en commençant par la France.

 

Le Parti Communiste Français envisage l’éventualité de rejoindre le parti politique transnational de DiEM25

 

DiEM25 and Pierre Laurent

La visite de deux jours a débuté dimanche dernier par une rencontre avec le dirigeant du Parti Communiste Français (PCF), Pierre Laurent. Les discussions se sont concentrées sur la proposition de DiEM25 pour former une liste de parti transnationale, avec un programme commun à toute l’Europe. DiEM25 et le PCF ont décidé de continuer les discussions en vue d’unir nos forces pour atteindre cet objectif.

 

Un philosophe français de renom se voit proposer de rejoindre le Panel Consultatif de DiEM25

 

Immédiatement après, a eu lieu une rencontre avec Étienne Balibar. Le philosophe français a accepté l’invitation à rejoindre notre Panel Consultatif, invitation qui sera soumise sous peu au vote de nos membres.

 

“Génération-s”, le mouvement de Benoît Hamon, et DiEM25, prêts à élaborer un agenda commun pour mettre sur pied une liste de parti transnationale en prévision de 2019

 

DiEM25 and Generation-s

 

Plus tard dans la journée de dimanche, une rencontre de quatre heures a eu lieu à l’Institut Velben, entre la délégation de DiEM25 et le dirigeant de Génération-s, ancien ministre de l’Éducation nationale française et candidat à l’élection présidentielle, Benoît Hamon. Les discussions ont porté leurs fruits, puisque Hamon et son équipe ont accepté de prendre part au processus conduisant à la conception d’un programme commun, qui intégrera le projet politique de New Deal Européen porté par DiEM25, soit l’avènement d’un New Deal européen vert et fédéraliste, associé à la formation d’une assemblée constituante fédérale à l’horizon 2025.

En outre, il a été convenu que d’ici la fin du mois de février, DiEM25 et Génération-s publieront ensemble un appel à tous les progressistes européens à les rejoindre.

 

Calendrier de formation du parti transnational

 

En mars, DiEM25 organisera une rencontre avec tous les partenaires politiques qui, d’ici là, auront accepté de former un parti transnational – provenant entre autres de Pologne, du Danemark, de Grèce, de France et d’Italie. Cette rencontre aura lieu à Naples, à l’invitation du Maire Luigi de Magistris. Les participants à cette rencontre se rassembleront également afin de former un conseil destiné à gérer de manière collective la liste de parti transnationale. Dès le mois d’avril, l’ensemble des forces désireuses de créer ce parti transnational se seront concertées à propos des fondements d’un programme européen.

 

Déploiement du parti politique transnational au sein des capitales européennes

 

À partir de juin prochain, une série d’événements de lancement sera organisée dans plusieurs capitales européennes, de Berlin à Varsovie, de Copenhague à Athènes ; le point d’orgue, à Paris, en sera l’annonce à l’ensemble des peuples européens de la formation de cette liste de parti transnationale, ainsi que son manifeste fondateur. À la fin juillet, les membres des différentes organisations prenant part à cette initiative, DiEM25 y compris, seront appelés à voter à propos du manifeste fondateur du parti transnational et de son programme, ainsi que du candidat (aussi appelé “spitzenkandidat“) que nous présenterons ensemble à la présidence de la Commission Européenne.

 

Articles en lien avec ces informations :

 

Voulez-vous être informés des actions de DiEM25 ? Enregistrez-vous ici!