Nous opposons au commerce avec les colonies – signez la pétition maintenant

Nous exhortons notre public et nos membres à signer l’initiative citoyenne européenne pour envoyer un message contre le commerce avec les colonies

Alors que l’UE prétend s’opposer à l’annexion et considère les colonies illégales dans les territoires occupés comme un obstacle à la paix et à la stabilité internationales, ce qu’elle pratique réellement en la matière est très différent.

Le commerce est toujours autorisé entre le marché unique européen et ces colonies, ce qui rend leur existence non seulement viable, mais économiquement rentable pour les occupants.

Alors que la guerre se poursuit en Ukraine et que d’autres conflits tragiquement moins populaires continuent de faire rage en Palestine, au Yémen, au Mali et dans le monde entier, il est impératif que notre mouvement ne soutienne pas l’héritage d’hypocrisie de l’Europe.

Nous soutenons la création d’une loi qui s’appliquera aux relations de l’UE avec les territoires occupés partout, envoyant un message puissant dans le monde entier : l’UE ne récompensera plus l’agression territoriale, ni par le commerce ni par les profits.

La campagne Stop Trade With Settlements a été lancée avec cet objectif précis à l’esprit, et nous vous invitons à suivre ce lien afin de signer l’initiative citoyenne européenne.

Do you want to be informed of DiEM25's actions? Sign up here

Des sacs d’argent sale se cachent derrière l’image publique soigneusement entretenue de l’UE

Eva Kaili, vice-présidente du Parlement européen, a été arrêtée pour corruption

Read more

It’s time to open the black boxes

Fondé sur le principe “penser globalement – agir localement”, IL EST TEMPS D’OUVRIR LES BOÎTES NOIRES ! est un projet artistique participatif ...

Read more

DiEM25 a un plan pour la paix en Ukraine

Nos membres approuvent notre proposition en cinq points qui vise à apporter une solution pacifique à la guerre

Read more

La Suède le prouve : la gauche doit changer

Il n’est pas possible de traiter de racistes un million de personnes et de croire ensuite à leur ralliement au camp qui les a dénigrées.

Read more