Lignes directrices pour les bénévoles de DiEM25

Le concept des Collectifs Spontanés de DiEM25 reflète les idées et pratiques d’auto-gestion et des coopératives, la notion “d’ordre spontané” provenant des Lumières écossaises, ainsi que des “essaims” de Rick Falkvinge, etc.

DiEM25 veut combiner l’auto-organisation (par exemple de structures horizontales se formant de manière spontanée) et l’intégration verticale fournie par le CC, le VC, ainsi que les collectifs municipaux/régionaux/nationaux. Les DSCs sont l’incarnation de la dimension auto-organisatrice du mouvement. Tous les membres de DiEM25 qui souhaitent se rassembler pour atteindre les objectifs de DiEM25 et les principes exposés dans le Manifeste peuvent former un DSC en respectant un minimum de règles.

Les DSCs se gouvernent eux-mêmes, sans qu’ils aient besoin de faire valider leurs actions par le CC. Chaque DSC élit un ou deux coordinateurs, idéalement une femme et un homme, qui auront pour responsabilité de maintenir la communication entre DiEM25 dans son ensemble, les autres DSCs, le CC et le DSC en question.

Pour assurer leur efficacité et leur flexibilité, il est envisagé que les DSCs soient formés par un nombre de membres actifs variant de 5 à 15 maximum. Lorsqu’un DSC atteint 16 membres actifs, il est fortement encouragé à former un second DSC qui se réunira dans un autre quartier de la ville, ou qui travaillera sur une autre problématique, de manière à maintenir l’agilité propre aux petits groupes auto-organisés, au sein desquels chacun peut s’exprimer et apporter sa contribution. Aucun DSC ne peut rassembler plus de 50 membres actifs.

Deux types de DSCs sont envisagés : (i) des DSCs locaux, fondés sur la base d’une proximité géographique. Et (ii) des DSCs thématiques, basés sur l’intérêt commun de leurs membres pour le même domaine politique à travers l’Europe. Les DSCs thématiques peuvent aussi être basés sur une proximité géographique (par exemple en rassemblant les membres intéressés par le système d’éducation portugais), ou avoir une ampleur paneuropéenne (par exemple s’ils se forment autour de la question des problèmes liés au changement climatique).

Tous les DSCs doivent respecter les lignes directives.

Lignes directrices pour les DSCs

Les DSCs sont l’incarnation de la dimension auto-organisatrice de DiEM25. Tous les membres de DiEM25 peuvent former un DSC en respectant un minimum de règles.

La contrainte la plus importante est que les DSCs ne peuvent promouvoir aucune autre cause ou valeur que celles qui sont détaillées au sein du Manifeste de DiEM25, de son Programme Progressiste, et des campagnes que mène actuellement DiEM25. Pour assurer que toutes les actions des DSCs sont bien en ligne avec le Manifeste, et pour gérer la perception que le public a de DiEM25, aucun membre de DSC ne peut publier de texte/image/vidéo/action à destination du public de son propre chef. Il/Elle doit obtenir l’accord d’au moins 5 autres membres de DiEM25. Ces 5 personnes peuvent être des membres du même DSC, sauf si ce DSC a déjà par le passé réalisé des publications contestables.

Que peut faire un DSC ?

Principalement, tout ce qui pourra faire réussir DiEM25 :

  • propager les idées de DiEM25 (au travers des médias, d’internet, d’événements, etc.),
  • élaborer des propositions politiques au niveau local, régional, national ou européen,
  • collecter des recommandations politiques de la part des personnes concernées sur le terrain,
  • s’impliquer dans des actions concrètes pour aider ou informer les gens du cru,
  • amener de nouveaux membres (leur suggérer de s’inscrire sur le site de DiEM25),
  • participer à des manifestations en portant des drapeaux de DiEM25, pour autant que le sujet respecte les idées de DiEM25,
  • tendre la main aux associations et ONGs locales pour réaliser des actions communes,
  • organiser des rencontres, des débats, des présentations, des événements, des campagnes. Afin qu’ils puissent être qualifiés “d’événements officiels de DiEM25 organisés par <nom du DSC>”, il faut qu’ils soient ouverts à tous les membres de DiEM25 de la communauté locale, ville ou paysorganiser des rencontres, des débats, des présentations, des événements, des campagnes. Afin qu’ils puissent être qualifiés “d’événements officiels de DiEM25 organisés par <nom du DSC>”, il faut qu’ils soient ouverts à tous les membres de DiEM25 de la communauté locale, ville ou pays.

Que ne peut pas faire un DSC ?

  • prendre part à des activités illégales,
  • promouvoir des idées qui ne sont pas en accord avec le Manifeste de DiEM25 ou les campagnes en cours de DiEM25,
  • collecter ou dépenser de l’argent en dehors du système de collecte et dépense des donations établi par DiEM25,
  • utiliser le nom de DiEM25, son logo, sa plate-forme ou sa structure à des fins commerciales, notamment la vente de produits dérivés ou autres produits et services aux membres de DiEM25, ainsi qu’aux personnes extérieures à DiEM25,
  • promettre de soutenir ou soutenir d’autres organisations ou candidats politiques, sauf si l’alliance a été approuvée par le CC. Si une majorité des membres du DSC estime qu’une telle alliance est importante lorsque le CC est en désaccord, ledit DSC peut demander au CC ou au PNC d’organiser un référendum sur la question à l’échelle de l’ensemble des membres,
  • signer des contrats au nom de DiEM25-International, ou participer à des actions qui engagent la responsabilité légale de l’organisation à l’échelle internationale,
  • organiser des Assemblées DiEM25 (NB : celles-ci doivent être organisées par le CC, contrairement aux événements et aux rencontres),
  • prétendre représenter des villes entières, des régions, des pays ou des décideurs politiques officiels sans l’approbation du CC de DiEM25. A cet effet, il leur est attribué des noms tels que DSC Londres 1, DSC Barcelone 1, etc. de sorte que lorsque d’autres DSCs apparaissent dans le même voisinage, ils peuvent adopter des noms tels que DSC Londres 2, DSC Barcelone 2, etc.
  • pour bien faire comprendre que les opinions exprimées sont celles d’un DSC particulier, et non celles de DiEM25 pour toute une région/un pays dans lequel le DSC est situé, le DSCs utilisera le logo à fond blanc pour ses messages électroniques publics, tandis que l’organisation DiEM25 au sens large utilisera le logo orange/rouge. Les DSCs signeront également tous les communiqués de presse et toute autre documentation en utilisant le nom de leur DSC ou le libellé “Les Bénévoles de DiEM25 de …”, de manière à les distinguer des messages provenant de représentants élus de DiEM25 (se référer aux précisions sur les règles en matière de réseaux sociaux pour les DSCs et les bénévoles)

Comment créer un DSC

La liste actualisée des DSCs se trouve toujours à cette adresse : www.diem25.org/local-groups-dscs/. S’il y a déjà un DSC dans votre ville, nous vous encorageons à en créer quand même un autre, car chaque DSC ne peut normalement pas rassembler plus de 15 membres actifs. Nous vous encourageons bien sûr à vous coordonner de manière informelle avec les autres DSCs de votre zone géographique, ou avec les groupes de membres de DiEM25 qui sont intéressés par le même thème/domaine politique.

Les bases de rencontres du Collectif Spontané réussies

La discussion en petits groupes est un élément clef de la dynamisation des membres. Chacun se sentira plus investi grâce à la prise de parole directe. À l’inverse, un individu qui ne s’exprime que rarement ou même pas du tout durant les rencontres adoptera une position passive et se sentira déresponsabilisé. Le but principal des rencontres des DSCs devrait être de motiver et de responsabiliser leurs membres grâce à des activités au sein du groupe qui construisent une identité collective et une vision politique partagée.

Les DSCs doivent s’efforcer de trouver des réponses à cette question : que signifient en pratique les valeurs et les principes de DiEM25 ? Comment organiser les rencontres pour que les participants quittent la salle (virtuelle ou réelle) enthousiastes et non étrangers ?

Les DSCs sont encouragés à débattre, à la fois au sein du groupe, mais aussi avec d’autres DSCs, des règles d’engagement inclusif, afin que chaque membre les intègre dès son arrivée et pour éviter de devoir en créer au pied levé pour sanctionner des comportements anti-sociaux ou coercitifs.

La procédure de création d’un DSC local

Rendez-vous sur le forum “Rencontrer des membres locaux“, et naviguez vers la rubrique consacrée à votre pays ou région.

Créez ou répondez à un message relatif à la création d’un DSC à cet endroit. Ensuite, envoyez un email à volunteer@nulldiem25.org. Si cinq personnes ont déjà pu se réunir concrètement, vous recevrez un nom de DSC officiel, et serez listés dans notre répertoire, où d’autres pourront vous retrouver. Si vous n’avez pas encore pu tenir une telle réunion, nous pouvons vous aider à envoyer un message à tous les membres de DiEM25 de votre ville, de manière à lancer le processus.

La procédure de création d’un DSC thématique

Utilisez le forum de DiEM25, ou tout autre forum ou rassemblement informels, de manière à trouver au moins 5 personnes qui souhaitent former un DSC thématique avec vous. Ensuite, envoyer un email à thematic@nulldiem25.org pour recevoir un nom de DSC officiel, et être ajouté au répertoire officiel, où d’autres membres pourront vous trouver.

Les DSCs thématiques

Les DSCs thématiques sont fondés autour de thèmes ou questions politiques spécifiques. Les membres qui fondent ce genre de DSC thématique doivent choisir parmi un ensemble de thèmes approuvés :

  1. La démocratie en action : pratiques démocratiques au sein de DiEM25 et en Europe (dans le contexte d’une future Constitution démocratique européenne)

  2. Un New Deal européen pour les résidents européens, les migrants et les réfugiés

  3. La transparence et la souveraineté technologique

  4. La transition verte (énergie, industrie, transport & agriculture)

  5. L’éducation

  6. La santé

  7. Le genre et la sexualité

D’autres thèmes peuvent/seront ajoutés à la liste ci-dessus une fois que des propositions appropriées auront été soumises aux collectifs municipaux/régionaux/nationaux ou au CC. En outre, les DSCs peuvent indiquer une thématique secondaire dans leur liste officielle.

Les DSCs thématiques se réunissent normalement en ligne, ou, lorsque c’est possible, en personne pour discuter des politiques et activités relatives au thème ou domaine politique qui les a rassemblés. Toutes les règles et directives qui s’appliquent aux DSCs locaux s’appliquent également aux DSCs thématiques.

Les DSCs thématiques produisent des propositions autour de leur thème, mais NE créent PAS les politiques de DiEM25 relatives à ce thème. Ils ne peuvent pas non plus représenter DiEM25 sur ce thème en dehors du mouvement. [NB : comme il y a beaucoup de DSCs thématiques sur le même thème, leurs opinions et recommandations politiques peuvent être et seront en opposition. De tels désaccords sont essentiels dans le processus de formulation de politiques, pour autant que les recommandations des DSCs thématiques soient bien considérées pour ce qu’elles sont : des contributions au processus interne de création politique de DiEM25.]

Nomenclature pour les DSCs thématiques : pour distinguer les différents DSCs thématiques centrés sur le même thème, un nombre généré de manière aléatoire leur sera assigné au moment de leur enregistrement. Étant donné qu’il est très probable qu’un visiteur confonde un DSC thématique avec un groupe officiel rassemblant la politique de DiEM25 sur un sujet donné, les DSCs thématiques doivent ajouter un avertissement du type “[NOM DU DSC] est un groupe de bénévoles de DiEM25 qui a pour objectif de propager les principes, politiques et objectifs du mouvement” de manière visible sur tout matériel et présence en ligne.